Lancer son activité peut se révéler difficile pour les praticiens fraichement diplômés. Il faut en effet créer un réseau et constituer une base de clients. Cependant, la tâche la plus complexe consiste à ouvrir et équiper son cabinet. Pour vous aider, voici un panorama du matériel de base dont vous aurez besoin pour commencer à recevoir des patients.

Pour les examens

Pour que vous puissiez être opérationnel le plus rapidement possible, votre attention doit se porter en priorité sur vos outils de travail. Pour équiper correctement votre salle d’examen, vous aurez besoin de prendre en compte différents critères. Si vous exercez en ville, par exemple, il n’est pas indispensable d’investir dans un ECG. Selon une étude sur le matériel médical utilisé en France, les patients préfèrent se rendre aux urgences pour ce type d’examen lorsqu’ils habitent en zone urbaine. En revanche, si vous êtes en campagne, l’ECG figure parmi les incontournables. Un autre critère à prendre en compte est votre spécialité. L’équipement d’un gynécologue est, par exemple, totalement différent de celui d’un pédiatre. Il existe cependant du matériel médical à avoir comme les gants et le stéthoscope et que vous pouvez acquérir en ligne, sur www.medicaffaires.com. Il peut également être intéressant de vous intéresser à votre méthode de travail. Si vous exercez en groupe, vous devrez veiller à ce que chaque outil soit disponible en plusieurs unités.

Pour les urgences

Tous les cabinets doivent disposer de leur propre trousse d’urgence. Elle permet de traiter les cas graves de sorte qu’ils survivent au trajet vers l’hôpital central. Le matériel varie bien entendu en fonction de votre spécialisation. Il peut aussi être influencé par votre situation géographique. En zone rurale, par exemple, les bouteilles d’oxygène et le nécessaire à perfusion sont incontournables. En ville, cependant, ils sont moins utiles en raison de la proximité avec les services d’urgence. À noter qu’il existe aussi des équipements incontournables. Ils permettent de faire face à divers cas avec un maximum de flexibilité. Dans cette catégorie, il est possible de citer les anesthésiques locaux, les désinfectants et le matériel pour petite chirurgie.

Pour la gestion des patients

Le travail d’un médecin ne se limite pas à la consultation et aux examens. Il doit aussi gérer ses patients lorsqu’ils arrivent en masse dans son cabinet. Pour éviter les problèmes, il est ainsi recommandé d’investir dans du matériel informatique. L’ordinateur va vous permettre de noter et d’ordonner vos rendez-vous. Vous pourrez aussi l’utiliser pour vos factures et vos différents papiers administratifs. Le système de gestion des files d’attente quant à lui vous servira à fluidifier le défilement de vos patients. Il les aidera aussi à mieux gérer leur temps et leur attente. Enfin, il peut également être intéressant de vous procurer un terminal bancaire. Il vous permettra de recevoir les paiements par carte. Dans un monde avec de moins en moins de liquidités physiques, ce type d’appareil est tout simplement incontournable.

Pour la salle d’attente

Dans le milieu médical, il existe une croyance selon laquelle la salle d’attente est le cœur d’un cabinet médical. Il s’agit en effet de la pièce dans laquelle vos patients passeront le plus de temps. Elle correspond aussi à la vitrine de votre activité. Il convient ainsi de la soigner au maximum. Pour cela, pensez avant tout à l’équiper avec des chaises confortables. De préférence, privilégiez des modèles rembourrés et en bois. Procurez-vous aussi une table basse sur laquelle vous pourrez disposer des revues afin d’aider vos patients à gérer leur attente. Il peut également être intéressant d’aménager un espace de jeu pour les enfants surtout si vous êtes pédiatre. Enfin, veillez à placer la salle d’attente le plus loin possible de l’accueil. Ceci pour que les discussions à teneur médicale restent privées.

Comment financer votre matériel médical ?

L’achat du matériel médical nécessaire pour lancer une activité de médecin peut se révéler particulièrement lourd. La facture se chiffre en effet en plusieurs dizaines de milliers d’euros. Pour ménager votre portefeuille, il existe heureusement des solutions. La première consiste à faire une levée de fonds auprès d’investisseurs privés. Vous avez aussi la possibilité de contacter des confrères afin de leur proposer un partenariat. Veillez cependant à définir correctement le rôle et les pouvoirs de chaque partie avant de vous engager. Enfin, vous pouvez également vous tourner vers les banques. Contractez un prêt pour financer votre matériel en restant réaliste sur votre capacité de remboursement.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *