Au début de chaque cycle menstruel chez la femme, l’appareil reproducteur expulse « l’endomètre », tissu assimilable à un nid à l’intérieur de l’utérus, destiné à accueillir un embryon si une fécondation a eu lieu. Mais s’il n’y a eu aucune fécondation, ce nid se désagrège. D’où ces saignements mensuels ou les menstruations. Les menstruations s’accompagnent parfois de douleurs au bas-ventre. D’où viennent ces douleurs et comment y remédier ?

Une contraction de l’utérus

L’utérus de la femme est enveloppé d’un muscle appelé « myomètre ». C’est le muscle qui se contracte lors de l’accouchement. C’est également le muscle qui se contracte involontairement lors des règles pour expulser progressivement l’endomètre. La douleur, semblable à une crampe, ressentie pendant le début de la menstruation est provoquée par cette contraction. La bouffée de chaleur ou les maux de tête quant à eux sont provoqués par le déséquilibre hormonal qui survient durant cette période. Si les douleurs sont insupportables ou répétitives, il vaut mieux consulter un gynécologue, cela pouvant être provoqué par la présence d’un kyste ou d’un fibrome dans l’appareil reproducteur.

Une médication naturelle contre les règles douloureuses

Ces désagréments menstruels peuvent être prévenus et soignés par des méthodes naturelles, entre autre par la phytothérapie ou les huiles essentielles.
• Huiles essentielles
Les huiles essentielles de cumin ou de thym soulagent les spasmes et agissent contre la douleur menstruelle. Un mélange d’huiles essentielles d’estragon, de camomille noble, d’ylang-ylang est un moyen efficace contre les règles douloureuses. Disposer deux gouttes de ce mélange sur le ventre quatre fois par jour.
• Infusions
Ce sont les méthodes les plus courantes contre les règles douloureuses. Une infusion de gingembre râpé ou de graines d’anis à prendre trois fois par jour les premiers jours des règles réduit ces désagréments.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *