Un orthophoniste est un professionnel de la santé qui exerce essentiellement sa profession auprès des enfants, dans pratiquement 80 % des cas. Ce sont les enfants qui présentent une défaillance en termes d’acquisition, des retards ou des défauts de prononciation ou des bégaiements qui sont ses patients. Mais il peut arriver que des adultes fassent appel à ses soins pour traiter des problèmes de déficience et de traumatismes.

Ce qu’est un orthophoniste

Ce sont principalement des exercices ludiques et techniques qu’il utilise pendant les séances. Ce professionnel du paramédical collabore avec les médecins, les psychologues et les psychomotriciens. Ce sont ceux-ci qui, généralement, lui confient des patients. Il peut exercer son métier à l’hôpital dans un service de neurologie, de pédiatrie, d’ORL ou de gériatrie. Mais il est possible de pratiquer le métier d’orthophoniste en tant que libéral et travailler dans leur cabinet, et c’est le cas pour la majorité d’entre eux (environ 80%). Les jeunes diplômés trouvent assez vite un travail à l’hôpital et pour ceux qui veulent s’installer à leur compte, ils doivent veiller à l’endroit où ils vont implanter leur cabinet, de manière à ce qu’ils puissent trouver de la clientèle facilement.

Quelles formations mènent au métier d’orthophoniste ?

Après le bac, le diplôme menant au métier d’orthophoniste est le certificat de capacité d’orthophoniste qui s’obtient en 5 ans de formations. C’est un certificat reconnu au niveau master 2 et la formation peut être suivie dans l’une des universités dans les villes suivantes : Paris, Lyon, Nice, Nantes, Amiens, Marseille, Montpellier, Rouen, Strasbourg, Toulouse, Limoges, Poitiers, Besançon, Tours et Vandoeuves-lès-Nancy. La sélection est très rigoureuse car le nombre d’étudiants admis est fortement limité. Toutefois, la formation est ouverte à tous, même aux littéraires. En principe, le niveau d’études requises pour le métier d’orthophoniste est un bac+5.

Les qualités les plus utiles pour exercer ce métier

Le sens du contact est sans aucun doute la qualité la plus importante pour exercer le métier d’orthophoniste. Il faut qu’il montre de l’aisance aussi bien avec les enfants qu’avec les adultes et sache inspirer la confiance. Il doit également faire preuve d’un grand équilibre mental pour pouvoir supporter toutes sortes de pathologies auxquelles il sera forcément confronté. Une très grande dose de patience est aussi requise car la rééducation d’un patient peut s’étaler sur plusieurs mois voire plusieurs années. Cette qualité est essentielle car parfois, il peut avoir des patients peu coopératifs.

Le rôle d’un orthophoniste

On peut dire simplement qu’un orthophoniste est un rééducateur de la parole et du langage et un professionnel qui traite les problèmes de locution. Il commence par dépister le véritable problème d’un patient que lui confie un médecin, établit un bilan orthophonique et transmet au plus vite ses conclusions au médecin à celui-ci. Il définit avec le plus de précision possible les troubles dont souffre le patient et met en place des séances de rééducation qui consistent en des exercices personnalisés. Au besoin, il donne des conseils à ses patients et au grand public également.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *